Springfree France Blog

On dit que les femmes sont souvent plus soucieuses de la sécurité de leurs enfants, qu'elles ont toujours peur qu'il arrive quelque chose à leur bout'chou. Mais finalement, les hommes aussi, et bien plus qu'on ne le croit ! La preuve ? Il y a quelques mois, début de printemps, premières éclaircies, mes deux garçons de 6 et 8 ans commencent à vouloir mettre le nez dehors. 

Nous remontons alors le portique, découvrons le bac à sable. Mais bien vite, nos deux énergumènes s'ennuient. Les voisins ont un trampoline depuis l'été dernier, et le message est passé ! Il nous faut aussi un trampoline, si nous voulons que les garçons restent actifs, plutôt que « scotchés » à la tablette ou au téléviseur ! Le souci est le suivant : nos fils débordent d'énergie et sont pour le moins dégourdis. 

Je m'imagine alors qu'ils sautent tellement haut qu'ils passent par-dessus le filet, qu'ils tombent la tête la première sur une barre en acier, ou bien se brisent une cheville en passant entre les ressorts...Bref, mon mari et moi sommes d'accord sur un point : un trampoline, oui, mais par n'importe lequel. Dans les grandes surfaces, on ne nous propose que des modèles traditionnels, avec ressorts...On nous dit que les ressorts sont recouverts d'un tapis de protection limitant ainsi les impacts. Nous ressortons, absolument pas convaincus ! C'est alors que nous avons entamé des recherches sur internet. 

En tapant simplement « trampoline haut de gamme et sûr », nous avons découvert les trampolines springfree. Le site de vente vantait cette nouvelle technologie : pas de ressorts, pas de tiges en métal, moins d'accidents ! Intrigués, nous avons fouillé sur youtube et trouvé des vidéos du fameux Dr Alexander, l'inventeur du trampoline Springfree. Cet homme, ingénieur et professeur néo-zélandais, avait lui aussi deux enfants, qui rêvaient de sauter sur un trampoline, dans leur jardin. 

Sa femme, quant à elle infirmière, passait ses journées à soigner des enfants qui s'étaient blessés sur des trampolines ! Bien évidemment, elle a opposé son veto ! Quelques mois plus tard, le Dr Alexander, qui n'avait pas oublié le souhait de ses enfants, a eu une idée lumineuse en faisant la vaisselle !! (On n'y pense jamais assez : il peut venir des idées brillantes, rien qu'en faisant la vaisselle mais cela fonctionne peut-être aussi avec les autres activités ménagères!) 

En effet, c'est en observant plus attentivement l'éponge, que lui est venue cette idée de trampoline sans ressorts. Au bout cinq ans de recherches intenses, le docteur Alexander a réalisé le souhait de ses enfants et convaincu sa femme, en mettant au point lepremier trampoline sans ressorts, faisant ainsi de ce produit le trampoline le plus sûr au monde !! Alors moi-même, je suis restée un peu dubitative : comment peut-on rebondir sans ressorts ? Le système de rebondissement se trouve sous le tapis !! et par le biais de tiges flexibles. Impressionnant !

Mon mari et moi avons souhaité nous rendre au showroom, en Normandie, pour tester un produit qui semblait inédit en France. Nous avons pu sauter sur tous les modèles, les comparer. Nos enfants étaient évidemment ravis, et nous, rassurés. Car oui, on rebondit très bien, même sans ressorts !! Et les trampolines Springfree (qui veut dire « sans ressorts », au passage!) n'ont pas des poteaux en acier, mais des tiges qui sont loin du filet et qui sont flexibles. Donc aucun risque de se cogner dedans !! Et la cerise sur le gâteau ? Pas besoin de démonter et ranger le trampoline quand vient la mauvaise saison...Puisque rien ne rouille dessus !! Quand on a peu de temps, et pas de garage, c'est tout de même une sacrée bonne nouvelle !

Nous avons craqué, et à la fin de l'année 2016, le bilan est rapide  : nos fils ont passé l'été dehors, à sauter, à faire des cabanes. En automne et hiver, le trampoline n'a pas été abandonné, loin de là ! Et pour ce qui est de la sécurité, nous sommes sereins !

 

 
 
trampoline springfree